Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

 

EALing 2005

Organisé par : Dominique Sportiche (ENS / UCLA)

What is the nature of the mental representations of spoken words? This course will contrast two broad views on phonological representations, the symbolic and the dynamical view. In the symbolic view, representations consist of discrete symbols, mental realities abstracted from phonetic detail. The major problem under this view is how to related discrete symbols to the continuity of phonetic substance. It has been proposed that this relation consists of a ’translation’ from discrete units to continuous physical properties of an articulatory-acoustic nature. This is the view in the background of most work in phonology and cognitive science in general. The other most recent and less explored view, the dynamical view, admits continuity in phonological representations. The primary units are spatio-temporal gestures with continuous spatial dimensions and internal temporal structure. Here the major problem is: how can continuous representations support qualitative, combinatorial systems like phonological grammats? Answers to these questions will be explored by presenting theoretical and experimental research on different phonological phenomena.
Bibliography: see the Website of the course, http://homepages.nyu.edu/~ag63/DEC-cours-active/index.html

Quelle est la nature de la représentation mentale d’un énoncé ? Ce cours a pour but de mettre en contraste deux approches des représentations phonologiques : l’approche symbolique et l’approche dynamique.

Ressources en ligne

Organisateurs

Dominique_Sportiche

Dominique Sportiche (ENS / UCLA)

professeur associé au Département d’études cognitives de l’ENS, professeur à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), linguistique.

En savoir plus sur le cycle...

Quelle est la nature de la représentation mentale d’un énoncé ? Ce cours a pour but de mettre en contraste deux approches des représentations phonologiques : l’approche symbolique et l’approche dynamique.

Dans l’approche symbolique, les représentations consistent en des symboles discrets, des représentations mentales qui ne tiennent pas compte de la continuité des propriétés physiques. Pour cette approche, la question fondamentale est de spécifier comment les symboles discrets sont reliés à la continuité de la matière phonétique. Il a été proposé que cette relation consiste en une traduction des unités discrètes vers des propriétés physiques d’une nature articulatoire/acoustique. C’est l’approche qui est actuellement dominante dans la plupart des travaux en phonologie et sciences cognitives en général.

L’autre approche, qui est plus récente et moins explorée - l’approche dynamique - propose que la continuité fasse partie des représentations mentales mêmes. Les unités phonologiques se composent de gestes qui ont une dimension spatiale et une structure temporelle interne. Pour cette approche, la question fondamentale est de savoir comment les représentations continués s’intègrent aux systèmes qualitatifs, combinatoires, telles que les grammaires phonologiques. Notre but sera de trouver des réponses à ces questions en explorant des recherches théoriques et expérimentales sur différents phénomènes phonologiques.

Prérequis : Aucun.
Le cours a aussi une page avec une Bibliographie et des articles : http://homepages.nyu.edu/~ag63/DEC-cours-active/index.html.


Cours et séminaires d’enseignement

À partir de l’incomplétude : indécidabilité logique et aléatoire physique

Atelier : Les méthodes de datation en archéologie

Atelier Apprentissage 2006–2007

Atelier Mathématiques et biologie 2006–2007

Comique et connaissance : de Filippo Brunelleschi à Giordano Bruno

Conférences de philosophie à l’École normale supérieure : La neuro-éthique

Conférences sur l’histoire de l’animal dans l’Antiquité

Construction de bases localisées adaptées à la géométrie. Applications : statistique, étude de CMB (fonds diffus cosmologique)

Cours d’automne 2009 du Département de physique

Cours d’histoire médiévale : Les villes italiennes au Moyen Âge

Cours d’initiation à l’histoire médiévale

Cours de chimie des lanthanides

Cours de Jonathan Culler : Théorie de la poésie lyrique

Cours de l’ENS : Cours de géophysique

Cours de l’ENS : Mini-cours de mathématiques

Cours de licence de biologie : communautés-écosystèmes

Cours de licence de biologie : comportement-populations

Cours du Département de physique : Ordres de grandeur en physique

Cours sur l’innovation dans l’art moderne et sa géographie

EALing 2004

EALing 2004

EALing 2004

EALing 2004

EALing 2004

EALing 2004

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

EALing 2006

Histoire de la photographie

Histoire transnationale des organisations internationales en Occident

Journée L’action : Délibérer, décider, accomplir

Journée La classification : Problèmes logiques et épistémologiques

La distribution des nombres premiers

Les singularités et leur résolution

Polémiques dans la République des Lettres : querelles, disputes et controverses autour de la figure de Jean-Jacques Rousseau

Séminaire d’histoire et philosophie des sciences : Chimie, science et société

Séminaire de philosophie : Ricoeur et Derrida dans le contexte de la philosophie du "témoignage"

Séminaire de philosophie : The Cognitive Uses of Causal Order

EALing 2005 - École d’automne de linguistique

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005

EALing 2005