Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

 

Chaire Blaise-Pascal d’Alexander Zamolodchikov

Organisé par :

Alexander ZAMOLODCHIKOV, Professeur à l’Université Rutgers, a bénéficié en 2004-2005 d’une Chaire Internationale de Recherche Blaise Pascal. Issu de l’Ecole de Physique Théorique russe, Monsieur Zamolodchikov est l’un des plus célèbres physiciens théoriciens travaillant dans les domaines fondamentaux de la physique contemporaine, tels que la théorie quantique des champs, la physique statistique, la théorie des cordes et la physique mathématique des systèmes intégrables.

Ressources en ligne

  • Classical integrability in AdS/CFT (le 11 mars 2005) — Vladimir Kazakov

  • Quelques aspects combinatoires des modèles de boucles sur réseau (le 11 mars 2005) — Jean-Bernard Zuber

  • Two-dimensional Gravity and Liouville field theory (le 11 mars 2005) — Alexei Zamolodchikov

  • Critical interfaces and Shramm Loewner evolutions (le 11 mars 2005) — Denis Bernard

  • Integrable Field Theory: Elementary exercises about local integrals of motion (le 11 mars 2005) — Alexander Zamolodchikov
    Alexander Zamolodchikov, Professeur à l’Université Rutgers, a bénéficié en 2004-2005 d’une Chaire Internationale de Recherche Blaise Pascal. Issu de l’Ecole de Physique Théorique russe, Monsieur Zamolodchikov est l’un des plus célèbres physiciens théoriciens travaillant dans les domaines fondamentaux de la physique contemporaine, tels que la théorie quantique des champs, la physique statistique, la théorie des cordes et la physique mathématique des systèmes intégrables.
    Il est à l’origine de disciplines entières en théorie quantique des champs et en physique statistique, dans lesquelles un grand nombre de physiciens (et mathématiciens) continuent de travailler. Parmi ses contributions les plus importantes en physique théorique, les plus significatives sont :
    - L’introduction en 1978 (avec son frère Al. Zamolodchikov)de la matrice S pour les systèmes intégrables des champs quantiques bi-dimensionnels par la méthode du bootstrap. C’était le véritable départ du sujet de l’intégrabilité quantique en théorie des champs.
    - Le travail fondamental, en 1984 (avec A. Belavin et A. Polyakov) (un des articles les plus cités au monde en physique théorique) sur la symétrie conforme à deux dimensions. Cet article a donné naissance à un nouvel instrument en physique théorique, dont l’importance a été reconnue dans plusieurs domaines, de la physique des transitions de phase à la théorie des cordes moderne. Il a aussi inspiré nombre de travaux de recherche en mathématiques.
    - L’application, au cours des années 1990, (avec Al. Zamolodchikov et V. Fateev) des méthodes d’intégrabilité quantique à la théorie de Liouville - le modèle de base pour beaucoup d’applications en théorie des cordes et théorie des champs conformes.
    Il s’intéresse actuellement au problème fondamental de la thermodynamique des états métastables et des états hors d’équilibre avec une approche nouvelle très prometteuse.

Organisateurs

En savoir plus sur le cycle...

Alexander Zamolodchikov est à l’origine de disciplines entières en théorie quantique des champs et en physique statistique, dans lesquelles un grand nombre de physiciens (et mathématiciens) continuent de travailler. Parmi ses contributions les plus importantes en physique théorique, les plus significatives sont :
- l’introduction en 1978 (avec son frère Al. Zamolodchikov)de la matrice S pour les systèmes intégrables des champs quantiques bi-dimensionnels par la méthode du bootstrap. C’était le véritable départ du sujet de l’intégrabilité quantique en théorie des champs.
- le travail fondamental, en 1984 (avec A. Belavin et A. Polyakov) (un des articles les plus cités au monde en physique théorique) sur la symétrie conforme à deux dimensions. Cet article a donné naissance à un nouvel instrument en physique théorique, dont l’importance a été reconnue dans plusieurs domaines, de la physique des transitions de phase à la théorie des cordes moderne. Il a aussi inspiré nombre de travaux de recherche en mathématiques.
- l’application, au cours des années 1990, (avec Al. Zamolodchikov et V. Fateev) des méthodes d’intégrabilité quantique à la théorie de Liouville - le modèle de base pour beaucoup d’applications en théorie des cordes et théorie des champs conformes.
Il s’intéresse actuellement au problème fondamental de la thermodynamique des états métastables et des états hors d’équilibre avec une approche nouvelle très prometteuse.


Chaires Blaise Pascal

Chaire Blaise-Pascal d’Ahmed Zewail

Chaire Blaise-Pascal d’Albert Goldbeter

Chaire Blaise-Pascal d’Alessandro Capponi

Chaire Blaise-Pascal d’Alexander Zamolodchikov

Chaire Blaise-Pascal d’Anthony Atkinson

Chaire Blaise-Pascal d’Avishai Dekel

Chaire Blaise-Pascal d’Azedine Beschaouch

Chaire Blaise-Pascal d’Edith Hamel

Chaire Blaise-Pascal d’Ervin Balazs

Chaire Blaise-Pascal d’Evelyn Fox Keller

Chaire Blaise-Pascal de C. Ulises Moulines

Chaire Blaise-Pascal de Clive G. Jones

Chaire Blaise-Pascal de Fayza Haikal

Chaire Blaise-Pascal de Henry Keith Moffatt

Chaire Blaise-Pascal de Jonathan Ashmore

Chaire Blaise-Pascal de José Alexandre Scheinkman

Chaire Blaise-Pascal de Mariano Levin

Chaire Blaise-Pascal de Michel Rosenfeld

Chaire Blaise-Pascal de Patrick Bourgeron

Chaire Blaise-Pascal de Paul M. Rabinow

Chaire Blaise-Pascal de Paul Wiegmann

Chaire Blaise-Pascal de Peter M. Levy

Chaire Blaise-Pascal de Robin Milner

Chaire Blaise-Pascal de Stephen T. Ridgway

Chaire Blaise-Pascal de Thomas Moore

Colloque Les engagements ontologiques des sciences