Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

979

Séminaire de l’ITEM : Genèses théâtrales

< précédent | suivant >

Les écrits de l’assistant au metteur en scène
Sophie Proust (univ. Lille III)

3 avril 2006

Lors de la production d’un spectacle et de son exploitation, l’assistant à la mise en scène exerce un grand nombre de fonctions. Il s’agira d’évoquer ici ses manifestations écrites par des documents produits en amont des répétitions jusqu’à la dernière représentation. La typologie présentée respectera l’ordre chronologique du processus de création pour montrer l’évolution et la diversité de ces écrits, dont la nature et la finalité changent selon la phase de travail où se trouve la répétition et selon la manière dont les metteurs en scène conçoivent le spectacle. Effectivement, selon ces derniers, les oeuvres qu’ils abordent et leur équipe artistique et technique, les traces du travail théâtral et les écrits de l’assistant à la mise en scène peuvent se différencier.
Aussi sera-t-il question, avant d’évoquer les notes de mise en scène, de notes liées à d’éventuelles auditions, d’une participation au travail dramaturgique, de la constitution de plannings de répétitions jusqu’à la réalisation non systématique d’une conduite de mise en scène. Alors que ces dernières servent pour les reprises du spectacle, les notes de mise en scène consistent en grande partie à mémoriser les différentes versions du travail. En effet, les répétitions, qui s’inscrivent dans une durée déterminée, de deux semaines à six mois environ selon les artistes, donnent à voir la création et la répétition de différentes versions de fragments de spectacle (scène, séquence, tableau, etc.). La sélection et la mise bout à bout de certaines versions, agrémentées d’une orchestration générale passant par le biais des filages, donneront naissance au spectacle.
Une grande majorité de la création théâtrale occidentale se réalise ainsi. La confiance en la mémoire de chacun est loin d’être de mise et justifie l’une des fonctions importantes de l’assistant : la prise en notes des différentes versions de chaque scène. Selon l’étape dans lequel se situe le processus de création (travail à la table, travail sur le plateau), nous verrons comment ces matériaux - tapuscrits, manuscrits, constitués de notes et de croquis - participent du travail théâtral. D’après des documents issus de créations de Matthias Langhoff, Yves Beaunesne, Denis Marleau et Robert Wilson, la conception et l’usage de ces matériaux seront présentés, tout en précisant que s’ils servent aux études génétiques d’un texte, de sa représentation ou du travail théâtral en soi aujourd’hui, ils ne sont pas réalisés à ces fins.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 (haut débit) - ??? (erreur acces)

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande

Télécharger
pictogrammeformat mp4, vidéo à télécharger - 252.3 Mo

Télécharger
pictogrammeformat windows media video - 195.62 Mo

Sophie Proust Sophie Proust (univ. Lille III)
Non disponible

En savoir plus

Site internet de l'ITEM

Autres conférences

en littérature