Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

962

Science débats sur la montagne Sainte-Geneviève

< précédent | suivant >

Les nanotechnologies : un champ d’expérimentation sociale
Bernadette Bensaude-Vincent (univ. Paris X)

10 janvier 2006

Les Nanosciences et nanotechnologies se caractérisent par un mélange des genres. Elles brouillent bien des distinctions qui servaient de repères, entre la science et la fiction, entre science fondamentale et applications, entre le monde académique et celui des affaires, entre science et société enfin. On est en présence d’un nouveau style de recherche promu par des visionnaires qui ont renoncé à maintenir une cloison étanche entre les énoncés de science et les valeurs sociales et culturelles. D’où la décision d’accompagner la « R & D » (Recherche et Développement) par une étude prospective, en amont, de l’impact des nanotechnologies sur l’éthique et la société.
Quel est le sens des programmes ELSA (acronyme pour « ethical, legal, societal aspects ») mis en place ? Que visent-ils et à quoi nous préparent-ils ? S’agit-il de se préparer à affronter le public au cas où il se montrerait hostile aux nouveaux nanoproduits qui doivent inonder le marché ? Ou s’agit-il de faire participer le public aux choix scientifiques et technologiques ?
Pour tester la différence possible entre deux modèles de relation au public, il faut aller au-delà des déclarations d’intention pour examiner attentivement les initiatives et mesures prises en divers pays.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3, haut débit - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, streaming / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Télécharger
pictogrammeformat windows media video, haut débit - 153.02 Mo

Bernadette Bensaude-Vincent Bernadette Bensaude-Vincent (univ. Paris X)
Ancienne élève de l’ENS de Fontenay (1967), elle est agrégée de philosophie (1971) et Docteur en philosophie de l’université Paris I Sorbonne (1981). Professeur à l’Université de Paris X (Nanterre). Membre du Comité d’éthique du CNRS, de l’Académie des technologies, du Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences (COFUSI, Académie des sciences), ainsi que du CHPS (Centre de Recherche Histoire et Philosophie des Science). Elle intervient aussi au Bureau ’Nanoscience & Société’ du Centre de compétences C’Nano d’Ile-de-France.