Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

81

Séminaire de l’ITEM : De l’archive manuscrite au scriptorium électronique

< précédent | suivant >

Le poste de Lecture de la BnF et les outils de la lecture savante
Irène Fenoglio (ITEM), Jean-Gabriel Ganascia (univ. Paris VI) et Alain Giffard (mission interministérielle pour Internet)

9 février 2004

Alain Giffard : Généalogies du Poste de Lecture assisté par ordinateur de la BnF
Jean-Gabriel Ganascia et Irène Fenoglio : MEDITE, Un outil d’analyse du travail processuel de l’écrivain

Écouter
pictogrammeformat mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime, haut débit, streaming

Télécharger
pictogrammeformat mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Irène Fenoglio Irène Fenoglio (ITEM)
Directrice adjointe de l’ITEM

Jean-Gabriel Ganascia Jean-Gabriel Ganascia (univ. Paris VI)
Présentement, je suis professeur à l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où j’enseigne principalement l’informatique, l’intelligence artificielle et les sciences cognitives. Je poursuis mes recherches au sein LIP6, dans lethème APA du pôle IA où j’anime l’équipe ACASA dont le nom signifie, entre autres, maison en portugais... J’ai aussi la responsabilité du Groupement d’Intérêt Scientifique "Sciences de la cognition" et c’est son beau logo, inspiré des la roue des arts combinatoires de Ramon Lull qui figure ci-dessous, après celui de la maison d’ACASA.

Alain Giffard Alain Giffard (mission interministérielle pour Internet)
Alain GIFFARD dirige la Mission interministérielle pour l’accès public à la micro-informatique, à l’Internet et au multimédia. À sa sortie de l’ENA, Alain Giffard est nommé à la direction des bibliothèques, des musées et de l’information scientifique et technique du Ministère de l’Éducation nationale. Directeur informatique de la Bibliothèque de France de 1990 à 1993, il rejoint ensuite l’institut Mémoires de l’édition contemporaine, comme directeur adjoint, de 1994 à 1997. En 1997, Alain Giffard est appelé au cabinet de Catherine Trautmann, ministre de la Culture et de la Communication, comme conseiller technique pour les technologies et la société de l’information (1997-2000). À ce titre, il participe à l’élaboration du Programme d’action du gouvernement pour la société de l’information, et impulse la politique des "espaces culture multimédia".