Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

707

Séminaire général du Département TAO

< précédent | suivant >

Le laboratoire du Rift de Corinthe ou l’étude in situ des interactions fluides-failles actives
François-Henri Cornet (IPGP)

23 février 2006

Le Rift de Corinthe est l’une des régions les plus sismiques d’Europe.
Après un bref rappel du débat actuel quant à l’origine géodynamique du rift, le rôle des fluides mis en évidence par tomographie sismique dans la zone sismogénique est tout d’abord discuté à la lumière des résultats d’une part de l’analyse géochimique des ciments de calcique prélevés dans les gouges de faille, d’autre part de l’analyse des gaz rares dans l’eau des sources régionales.
Cette première interprétation quant à la direction de migration des fluides est reprise à la lumière des résultats obtenus grâce au forage AIG10 qui recoupe la faille active d’Aigion à 760 m de profondeur. Ce forage a établit un court-circuit entre deux aquifères confinés, initialement indépendants et séparés l’un de l’autre par la faille d’Aigion. Cette redistribution de la pression interstitielle au voisinage de la faille semble avoir induit une certaine déstabilisation de cette dernière si l’on en juge par l’observation de micro-mouvements induits par certains séismes lointains. Par ailleurs, la crise sismique la plus importante des 5 dernières années est intervenue un mois après l’établissement du court-circuit et le rôle éventuel de ce dernier quant au déclenchement de cette crise sismique sera discuté à la lumière des résultats de 15 mois d’observations dans le forage.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande

Télécharger
pictogrammeformat mp4, vidéo à télécharger - 179.05 Mo

Télécharger
pictogrammeformat windows media video - 124.84 Mo

François-Henri Cornet François-Henri Cornet (IPGP)
Laboratoire du rift de Corinthe
Laboratoire de mécanique des roches du département de sismologie, UMR CNRS/IPGP 7580