Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

569

Colloque La pensée de Pierre Boulez à travers ses écrits

< précédent | suivant >

De Wagner à Boulez
Jean-Jacques Nattiez (univ. de Montréal)

4 mars 2005

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, streaming / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat quicktime mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Jean-Jacques Nattiez Jean-Jacques Nattiez (univ. de Montréal)
Originaire de Damiens, en France, il étudie au Conservatoire national de musique d’Amiens avant d’obtenir un doctorat en sémiologie musicale de l’Université de Paris VIII-Vincennes. En 1970, il s’installe au Québec. Deux ans plus tard, la Faculté de musique de l’Université de Montréal lui offre un poste de professeur. Depuis 1973, sa renommée ne cesse de grandir. Il présente des conférences dans près de vingt pays et écrit près d’une centaine d’articles sur la sémiologie musicale. Pour son travail, il reçoit deux grands prix du disque de l’Académie Charles-Cros à Paris. Un lui est remis pour la production d’enregistrements des Jeux et chants des Inuits (1979) et l’autre pour sa Collection universelle de musique populaire (1987). En 1988, la Société royale du Canada l’accueille en son sein et il est honoré de la médaille Dent de la Royal Musical Association d’Angleterre. En 1990, il devient membre de l’Ordre du Canada et, la même année, il gagne le prix Molson du Conseil des Arts du Canada. Ce professeur remporte de nombreuses autres distinctions, notamment le prix Opus du Conseil québécois de la musique (1998), deux prix littéraires pour son roman «Opéra», le prix Québec-Paris (1998) et le prix Louis-Hémon de l’Académie de Languedoc (1999).