Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

478

Journée L’organisation du vivant : Actualités et perspectives

< précédent | suivant >

Structure et dynamique d’un complexe modèle de réparation de l’ADN
Carole Saintomé (univ. Paris VI)

19 novembre 2004

L’intégrité du matériel génétique présent dans toute cellule vivante est continuellement remise en cause par une variété d’agents génotoxiques d’origine exogène (rayonnements solaires ou ionisants, cancérogènes chimiques, médicaments, polluants), ou endogène (instabilité chimique des bases, radicaux oxygène). De nombreux systèmes de réparation de l’ADN détectent ces lésions et les réparent de façon à protéger les cellules touchées. Les systèmes de réparation par excision de nucléotide (NER) et excision de base (BER) sont majoritairement utilisés dans la cellule et de ce fait ont fait l’objet de nombreuses études. Ces systèmes impliquent l’assemblage coordonné de complexes multiprotéiques autour de la lésion qu’ils vont éliminer tout en restaurant localement l’ADN. Des anomalies dans le disfonctionnement de ces enzymes induisent des maladies graves chez l’homme.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, streaming / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat quicktime mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Carole Saintomé Carole Saintomé (univ. Paris VI)
Membre de l’Institut Jacques Monod

En savoir plus

Institut Jacques Monod

Autres conférences

en biologie