Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

474

Journée L’organisation du vivant : Actualités et perspectives

< précédent | suivant >

L’ovocyte de drosophile, un modèle pour l’étude du transport polarisé
Antoine Guichet (CNRS)

18 novembre 2004

L’utilisation de l’ovocyte de Drosophile, comme modèle d’étude pour le trafic intracellulaire, permet d’étudier les différentes étapes essentielles à la mise en place d’une cellule polarisée : transduction d’un signal extracellulaire vers le réseau de cytosquelette, mise en place d’un système de transport actif polarisé vers différents compartiments corticaux qui permet la localisation d’ARNms, de protéines et d’organelles. Nous étudions ces différentes étapes en combinant une approche génétique qui nous permet d’identifier les gènes dont les produits participent à ce processus et une approche d’imagerie cellulaire qui nous permet de visualiser sur des ovocytes fixés ou vivants la dynamique du cytosquelette et les processus de transport.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, stremaing / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat quicktime mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Antoine Guichet Antoine Guichet (CNRS)
Membre de l’Institut Jacques Monod

En savoir plus

Institut Jacques Monod

Autres conférences

en biologie