Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

473

Séminaire général du Département de physique

< précédent | suivant >

Résilience de l’oscillateur circadien révélé dans des bactéries individuelles
Irina Mihalcescu (univ. de Grenoble)

25 novembre 2004

Les bactéries sont les plus simples des organismes vivants capables d’une vie individuelle, de se reproduire, de se nourrir, de se déplacer, de se défendre et même de s’organiser lors d’une attaque ou dans des conditions de survie extrêmes. On sait actuellement que certaines molécules, (protéines ou ARN) sont présentes dans la cellule en nombres discrets et finis. Tout processus de production, dégradation ou régulation doit donc être traité en termes stochastiques. Des mesures récentes ont confirmé que la bactérie fait face à un bruit stochastique important. Comment, la cellule, gére-t-elle ce bruit stochastique, pour arriver tout simplement à réaliser les fonctions cellulaires ?

Visualiser
pictogrammeformat vidéo quicktime mov, haut débit
diffusion en ligne de la vidéo (streaming) avec projection simultanée des documents par la technique du SMIL

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, stremaing / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat quicktime mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Irina Mihalcescu Irina Mihalcescu (univ. de Grenoble)
Laboratoire de spectroscopie physique, université Joseph Fourier, Grenoble

En savoir plus

Sminaire du dpartement de physique de l'ENS

Autres conférences

en biologie

en physique