Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

389

Ethnografeast II : La fabrique de l’ethnographie

< précédent | suivant >

Une ethnographie peut-elle être longitudinale ? A propos d’un retour sur le terrain en prison
Manuela Ivone Cunha (Universidade do Minho, Braga)

16 septembre 2004

Dix ans après une première enquête, le retour à une prison a permis de cerner, entre autres changements, une mutation de fond qui invite à réviser certaines prémisses ayant orienté l’approche de ce type d’institutions. Si le retour au terrain a en soi rendu plus perceptible la nature de cette transformation, il a été néanmoins nécessaire de renoncer à prolonger l’enquête précédente selon le modèle longitudinal d’un re-study : il ne s’agissait pas de nourrir les questions antérieures avec de nouveaux éléments de réponse, mais de formuler de nouvelles questions, afin de ne pas risquer de fausser l’historicité même de ce contexte. Conjuguer le présent et le passé, y compris le cheminement du chercheur et les logiques de son implication dans le terrain, devient alors un exercice comparatif avec un autre ordre de potentialités analytiques et métodologiques.

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, streaming / diffusion en ligne

Télécharger
pictogrammeformat quicktime mp4, haut débit, téléchargement - ??? (erreur acces)

Manuela Ivone Cunha Manuela Ivone Cunha (Universidade do Minho, Braga)
Non disponible