Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2842

Colloque Jean Deny : Les relations culturelles et scientifiques entre Turquie et France au XXe siècle

< précédent | suivant >

Français, Allemands et Suisses dans la réforme de l’Université turque (1908–1933)
Günce Berkkurt (Paris X)

27 mars 2010

L’analyse de la production et de la circulation des courants scientifiques et des idées pédagogiques en Turquie permet de saisir la genèse de ce qui apparaît a posteriori comme une réforme de l’éducation ou comme une politique publique de l’enseignement. On se propose d’étudier parallèlement l’arrivée d’universitaires européens en Turquie, en nombre croissant jusqu’à la fin des années 1930, et le processus qui aboutit à la recréation de l’université turque. Il s’agira d’analyser les conditions d’institutionnalisation de l’enseignement supérieur à la fin de l’époque ottomane et au début de la période républicaine, en mettant l’accent sur l’œuvre académique ou professionnelle des enseignants français, allemands et suisses. Dans ce contexte, les relations (académiques et politiques) que les professeurs étrangers entretiennent avec le gouvernement et l’université turcs d’une part, avec les universités et les réseaux philanthropiques occidentaux, d’autre part, orientent et conditionnent les stratégies de reproduction des élites en Turquie. La réforme de l’enseignement universitaire se révèle tributaire des stratégies kémalistes de repositionnement de la nouvelle Turquie dans le système politique international. Ainsi se pose la question de savoir comment des transactions entre différents types d’acteurs, engagés dans un espace transnational, peuvent contribuer à définir les politiques nationales, telles que la réforme de l’université, avant même leur prise en charge par le gouvernement.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 23.91 Mo