Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2737

Séminaire général du Département d’informatique

 | suivant >

Un petit bogue, un grand boum
Jean-Jacques Levy (INRIA)

26 janvier 2010

En juin 1996, le vol 501 de la fusée Ariane 5 se conclut par une explosion au bout de 39 secondes, due à une erreur dans le logiciel de bord. De novembre 1996 à février 1997, une équipe de l’INRIA a appliqué quelques méthodes élémentaires d’analyse statique au code embarqué, grâce principalement à un analyseur d’alias développé alors depuis plus de 10 ans par Alain Deutsch. Ce travail a eu un grand succès auprès des ingénieurs de l’Aérospatiale (renommée EADS depuis) et a donné plus de confiance dans la validité du code embarqué pour le vol 502 et les vols suivants. Comme indiqué dans Wikipedia, l’intérêt du monde industriel pour des outils d’analyse statique, spécialement pour le développement de logiciels critiques, s’est développé à la suite de l’explosion du vol inaugural de la fusée Ariane 5 à cause d’un bug informatique, sans doute un des bugs les plus chers de l’histoire. Nous expliquerons les différentes phases de ce travail, déjà vieux de plus de 10 ans.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 49.99 Mo

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Télécharger
pictogrammeFormat pdf - 14.62 Mo

En savoir plus

Autres conférences

en informatique