Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2709

Journée d’études sur la représentativité

< précédent | suivant >

Naissance et histoire du concept de représentativité
Emmanuel Didier (CNRS)

4 février 2010

La notion de représentativité est vieille comme les démocraties représentatives (cf. Bernard Manin, Principe du gouvernement représentatif, coll. Champs, Flammarion). En politique, elle a depuis toujours deux sens : le sens fédéraliste et le sens anti-fédéraliste. À la toute fin du XIXe siècle, cette notion a été retravaillée et redéfinie par les statisticiens, qui se sont mis à parler de “statistiques représentatives”, qui par la suite ont acquis leur caractère d’évidence pendant la grande dépression des années 1930, d’abord aux USA, puis partout dans le monde. La genèse de cette notion est précisée. Initialement elle avait une très grande pluralité de sens, puis de grands efforts ont été faits pour restreindre ce nombre, au point que les probabilistes ont cru qu’ils pourraient définir de façon univoque la notion. Mais à ce moment même, une seconde définition a acquis une très grande célébrité dans le monde avec les sondages d’opinion. Leur genèse est racontée en 3 parties :
1. Comment la notion est apparue.
2. Comment elle a été précisée par les probabilistes.
3. Puis comment les sondages d’opinion ont ré-imposé un second sens.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 36.06 Mo

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Télécharger
pictogrammeFormat pdf - 301.3 Ko