Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2559

Séminaire général du Département de physique

< précédent | suivant >

Développements actuels en spintronique
Albert Fert (univ. Paris XI)

8 octobre 2009

La spintronique, qui exploite l’influence du spin sur la conduction électrique et prend racine dans des recherches fondamentales sur les métaux ferromagnétiques, s’est développée après la découverte de la Magnétorésistance Géante (GMR) en 1988 et est aujourd’hui en pleine expansion. Elle possède des applications importantes, la plus connue étant la lecture des disques durs par GMR qui a conduit à une augmentation considérable des densités de stockage d’information. Actuellement la spintronique se développe sur de nombreux axes. Le transfert de spin, par exemple, permet de manipuler l’aimantation d’un ferromagnétique sans appliquer de champ magnétique mais seulement par transfert de moment angulaire de spin amené par un courant, c’est-à-dire par transport électrique d’aimantation. Il sera bientôt appliqué à l’écriture de mémoires magnétiques (MRAM pour nos ordinateurs) et à la génération d’ondes hyperfréquence (application en télécommunications). La spintronique associant matériaux magnétiques et semi-conducteurs, la spintronique moléculaire, la spintronique à un électron, se développent également. L’exposé passera en revue les avancées récentes et leur potentiel technologique.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 77.68 Mo

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Albert Fert Albert Fert (univ. Paris XI)
Albert Fert, né le 7 mars 1938, ancien élève de l’École normale supérieure, docteur ès sciences (1970), est professeur à l’université Paris 11 (Orsay). Il effectue ses recherches à l’unité mixte de physique CNRS/Thales dont il a été l’un des fondateurs en 1995.
Il est membre de l’Académie des sciences.
Albert Fert est physicien de la matière condensée et ses travaux sont à l’origine de la spintronique, un nouveau type d’électronique qui exploite le spin de l’électron. Le phénomène de "magnétorésistance géante", découvert dans son équipe en 1988, a aujourd’hui de multiples applications, en particulier pour la lecture des disques d’ordinateur dont elle a permis d’augmenter fortement la capacité.

En savoir plus

Sminaire du dpartement de physique de l'ENS

Autres conférences

en physique