Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2539

Chaire Blaise-Pascal de Clive G. Jones

< précédent | suivant >

La pollinisation : un service écosystèmique basé sur des réseaux d’interactions complexes
Isabelle Dajoz (univ. Paris VII)

13 février 2008

Les liens entre le compartiment hypogé et le compartiment épigé des écosystèmes s’expriment via des réseaux d’interactions complexes entre divers organismes. Ainsi, les plantes supérieures interagissent directement à la fois avec les organismes du sol et avec les organismes aériens tels que les pollinisateurs. De même, la diversité des organismes qui viennent butiner les plantes est très importante. La pollinisation est un service écosystémique majeur pour les sociétés humaines, via la production de denrées alimentaires et la préservation de la biodiversité des communautés végétales. Cet exposé montrera que les pratiques de gestion des écosystèmes, mais aussi beaucoup d’activités anthropiques, ont un impact fort sur la biodiversité des pollinisateurs et le bon fonctionnement des réseaux d’interactions plantes-pollinisateurs. Il est donc fondamental de réfléchir aux modes de gestion des écosystèmes qui permettront la préservation de la pollinisation en tant que service écosystémique. En guise de conclusion, et afin d’assurer la transition avec l’exposé suivant, nous montrerons que certaines pratiques de gestion des écosystèmes aquatiques ont également un impact sur les interactions plantes-pollinisateurs.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 24.07 Mo

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Isabelle Dajoz Isabelle Dajoz (univ. Paris VII)
Mon travail de recherche s’articule autour d’une problématique centrale: quels mécanismes sont à l’origine du maintien de la variabilité des phénotypes et des génotypes? Et quel peut être le rôle fonctionnel de cette variabilité, en relation avec les pressions de sélection ambiantes? Cette problématique est centrale en biologie évolutive, mais elle peut également être appliquée à plus grande échelle qu’aux populations, notamment au niveau écosystémique

En savoir plus

Page personnelle d'Isabelle Dajoz

Autres conférences

aucune autre conférence sur les mêmes thèmes