Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2474

Colloque Figures de l’imposture, entre philosophie, littérature et sciences

< précédent | suivant >

"À l’insu de mon plein gré" : impasses et impostures du sujet moderne
Éric Méchoulan (Montréal)

6 juin 2009

Partant de la phrase fameuse de Richard Virenque qui disait s’être dopé "à l’insu de son plein gré", il s’agit de mettre en rapport cette disjonction paradoxale avec ce qu’on appelle depuis les théologiens scolastiques les "puissances de l’âme" (volonté, entendement, mémoire) et de voir comment en particulier chez Samuel Beckett, dans L’Innommable, cette même disjonction ouvre sur une problématisation des postures et des impostures du sujet moderne.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 36.17 Mo

Non disponible Éric Méchoulan (Montréal)
Après avoir été Research Fellow au King’s College, Cambridge, Éric Méchoulan est professeur au Département des littératures de langue française de l’université de Montréal et directeur de programme au Collège international de philosophie.
Publications :
Pour une histoire esthétique de la littérature, PUF, 2004,
Le Livre avalé : de la littérature entre mémoire et culture (XVIe–XVIIIe siècles), PUM, 2004,
Le Crépuscule des intellectuels : du délire d’interprétation à la tyrannie de la clarté, Éditions Nota Bene, 2005),
La Culture de la mémoire, ou Comment se débarrasser du passé ?, PUM, 2008.

En savoir plus

Autres conférences

en philosophie