Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2459

Colloque La philosophie du soin - Éthique, médecine et société

< précédent | suivant >

Le travail comme valeur thérapeutique
Marie-Odile Frattini (Centre François-Xavier Bagnoud, CERMES)

12 juin 2009

(Session "La société du point de vue du soin")
Après 1945, la spécialité médicale de "rééducation et réadaptation fonctionnelles" (RRF) émerge et se structure. Entre innovation médicale et politique de réhabilitation, les promoteurs de RRF ont été influencés par les acteurs sociaux associatifs, politiques et administratifs. Ils ont aussi participé au mouvement du retour à l’emploi des personnes handicapées ; ce et pour certains, en donnant au travail une valeur thérapeutique. Je me propose, ici, de discuter, à travers la RRF, la manière dont "travail" et "médecine" ont été alliés et les controverses que cela a suscitées.
Bibliographie succincte :
– Albrecht Gary L. The Disability Business. Rehabilitation in America, London, Sage Library of Social Research 190, 1992, 327.
– Gritzer G. et Arluke A. The Making of Rehabilitation: A Political Economy of Medical Specialization, 1890–1980, Berkeley, Los Angeles, London, University of California Press, 1985, 214.
– Gzil F., Lefève C., Cammelli M., Pachoud B., Ravaud J.-F., Leplege A. "Why is rehabilitation not yet fully person-centred and should it be more person-centred?", Disability and Rehabilitation, 29 (2007), 1–9.
– Stiker H.-J. Corps infirmes et société. Essais d’anthropologie historique, Paris, Dunod, 1982, rééd. 2005, 253.
– Ville I. Le handicap comme épreuve de soi. Politiques sociales, pratiques institutionnelles et expérience, Mémoire HDR, Université de Rennes II, 2008, 162.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 23.05 Mo

Non disponible Marie-Odile Frattini (Centre François-Xavier Bagnoud, CERMES)
Marie-Odile Frattini est médecin chercheur en santé publique. Elle travaille au Centre national de ressources François-Xavier Bagnoud, et mène un doctorat à l’EHESS. Elle s’intéresse aux transformations de la médecine, notamment à travers l’adaptation des pratiques et des organisations au regard des préoccupations et attentes de la société comme de celles des personnes malades chroniques ou handicapées : médecine pour les patients atteints de mucoviscidose, médecine physique et de réadaptation, soins palliatifs représentent ses principaux terrains d’enquête.
Publications :
– Mino J.-C., Frattini M.-O. "Chronic Palliative Care, Specific Practices for Alzheimer’s Disease Sufferers", Journal of Palliative Care, 2009 (à paraître).
– Frattini M.-O., Houzard S., Sermet I. "La mucoviscidose, ajustements entre pratiques professionnelles et travail des malades et de leurs proches", Santé, société, solidarité, 2009 (à paraître).
– Mino J.-C., Frattini M.-O., Fournier E. "La médecine de l’incurable", Études, 2008, 753–764.
– Frattini M.-O., Mino J.-C. "Les réseaux, un outil de recherche et développement au service de l’évolution du système de santé", Santé publique, 3 (2006), 475–481.
– Frattini M.-O., Naiditch M. "Mucoviscidose, spécialisation en médecine et dépistage néonatal systématique", Sciences sociales et santé, 22 (2004), 61–71.

En savoir plus

Autres conférences

en sciences sociales et économiques

en médecine