Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2456

Colloque La philosophie du soin - Éthique, médecine et société

< précédent | suivant >

Le "soin" face au patient "précaire"
Marie Gaille (CERSES, CNRS)

12 juin 2009

(Session "La société du point de vue du soin")
À la question pratique de savoir quel projet thérapeutique il est possible d’élaborer en contexte de précarité fait écho une interrogation plus générale sur la nature du "soin" à apporter lorsque le patient paraît être dans une situation de vulnérabilité sociale particulière. Est-il possible, tout d’abord, d’identifier des critères de cette "précarité", ou bien celle-ci est-elle toujours avant tout situationnelle, relative à un contexte donné ? Quel est, ensuite, l’impact de cette précarité sur le rapport du patient à son corps et à sa santé ? Le médecin doit-il incorporer à son projet de soin cet élément de la vie du patient, et le cas échéant, comment peut-il le faire ? Le questionnement contemporain sur le rôle de la médecine psychiatrique – soin ou accompagnement ? – éclaire ce questionnement sous un angle nouveau : ce souci des autres, par-delà le strict soin médical, n’est pas sans ambiguïtés. Il peut en effet être interprété comme conduisant à envisager pour la médecine une mission "sociale", où le soin s’avère second. Est-il possible de trouver un juste équilibre entre "soin" et prise en compte de la situation de "précarité" ? Vers quelle acception du mot "soin" aller à cette fin ?

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 26.48 Mo

Non disponible Marie Gaille (CERSES, CNRS)
Marie Gaille est chercheur en philosophie au CERSES, Centre de recherche, sens, éthique, société (CNRS / université Paris V Paris-Descartes).