Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2448

Colloque La philosophie du soin - Éthique, médecine et société

< précédent | suivant >

Prendre soin dans la relation endeuillée
Catherine Dekeuwer (Lyon III, CERSES/CNRS)

11 juin 2009

(Session "La médecine du point de vue du soin", modérée par Emmanuel Fournier, coordonnateur du département universitaire "Éthique, douleur, soins palliatifs" de la Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie)
Lorsqu’on tente de penser ce qui se joue quand une personne accompagne un être cher qui se prépare à mourir, on a tendance à poser que le premier prend soin du second. Une prise en charge de l’accompagnant peut être envisagée, mais cette fois par des tiers. Il s’agira de montrer que pourtant, dans ce contexte, le soin devrait être une pratique doublement orientée. Elle est certes soin de celui qui s’approche de la mort par le proche, mais aussi, quand cela est possible, soin de celui-ci par celui-là. Le deuil n’est en effet peut-être pas tant le processus intime d’une conscience qui lui permet de se séparer d’un proche qu’un processus de transformation d’une relation singulière. Dans cette perspective, prendre soin, dans le contexte d’une relation endeuillée, s’effectuerait selon une double orientation. Nous soulignerons les bénéfices de la prise en compte de cette dimension du deuil.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 31.27 Mo

Non disponible Catherine Dekeuwer (Lyon III, CERSES/CNRS)
Catherine Dekeuwer est maître de conférences en philosophie à l’université Lyon III (Jean-Moulin), chercheur associé au Centre de recherche, sens, éthique, société (CERSES, CNRS et université Paris V Paris-Descartes).

En savoir plus

Autres conférences

en philosophie

en éthique