Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2444

Colloque La philosophie du soin - Éthique, médecine et société

< précédent | suivant >

Consentement aux soins et à leur arrêt en réanimation
Didier Dreyfuss (Hôpital Louis-Mourier, Colombes / Paris VII)

11 juin 2009

(Session "La médecine du point de vue du soin", modérée par Emmanuel Fournier, coordonnateur du département universitaire "Éthique, douleur, soins palliatifs" de la Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie)
Les principes classiques de l’éthique médicale, bienfaisance, non-malfaisance, respect de l’autonomie et justice sont opérationnels dans la plupart des situations du soin. Néanmoins, des tensions peuvent naître entre eux lors de situations médicales critiques. Il en est ainsi de la bienfaisance par rapport à l’autonomie, lors de situations telles que le refus de soins. Le consentement à la recherche, souvent intégrée mais parfois confondue avec les soins, pose également des problèmes spécifiques, notamment celui de l’altruisme. Enfin, le consentement lors de la fin de vie, en particulier chez certains patients de réanimation, maintenus artificiellement en vie, constitue également une situation complexe. En effet, d’une part, il ne s’agit plus d’un consentement pour "faire" mais pour "arrêter de faire" et, d’autre part, c’est l’entourage qui est le plus souvent l’interlocuteur. Au nom de la bienfaisance pour le patient, son autonomie se trouve en quelque sorte transférée à ses proches.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 32.76 Mo

Non disponible Didier Dreyfuss (Hôpital Louis-Mourier, Colombes / Paris VII)
Didier Dreyfuss est réanimateur, professeur à l’université Paris VII Denis-Diderot et praticien hospitalier à l’hôpital Louis-Mourier de Colombes.

En savoir plus

Autres conférences

en éthique

en médecine