Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2371

Conférence sur les travaux de la commission Sen-Stiglitz

< précédent | 

Les limites de la recherche d’un indicateur unique
Marc Fleurbaey (Paris V / CNRS)

17 mars 2009

Membre du groupe en charge de la mesure de la qualité de vie et capitalisant sur les conclusions des deux intervenants précédents, M. Fleurbaey insiste sur le caractère incohérent et arbitraire que représente la quête d’un indicateur unique comme résumé des nombreuses dimensions qu’intègre la notion de "qualité de vie", par exemple la santé, l’éducation, les activités, la loi, les institutions et le processus politiques, les interactions sociales, la qualité de l’environnement... À défaut de combiner ces différentes dimensions en un indicateur unique, et sous réserve des hypothèses qui les définissent, M. Fleurbaey présente les approches dites du bien-être subjectif, de "capabilités" à la Sen, ou du consommateur qui proposent chacune d’évaluer le niveau de satisfaction des individus sous contrainte des ressources disponibles ou produites.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Non disponible Marc Fleurbaey (Paris V / CNRS)
Marc Fleurbaey est docteur en économie et philosophe. Il enseigne l’économie à l’université Paris V, et il est directeur de recherche au CNRS. Ses domaines d’expertise recouvrent les questions de la pauvreté, choix social et la théorie économique de la justice sociale. Il a publié Théories économiques de la justice (Economica, 1996) et Fairness, Responsibility, and Welfare (Oxford University Press, 2008), ainsi que de nombreux articles sur les questions de redistribution et de justice sociale.

En savoir plus

Page de Marc Fleurbaey

Autres conférences

en sciences sociales et économiques