Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2317

Les hommages de l’École normale supérieure

< précédent | 

Hommage à Simone Weil
Laure Adler (journaliste et écrivain), André Devaux (philosophe), Valérie Gérard (ENS), Sylvie Weil (écrivain) et Frédéric Worms (univ. Lille III, CIEPFC, ENS)

23 mars 2009

En hommage à Simone Weil, dont nous célébrons en cette année 2009 le centenaire de la naissance, une soirée est consacrée à cette grande figure de l’histoire de l’École normale supérieure :
Simone Weil 1909–1943, spectacle conçu et réalisé par Claude Darvy à partir des textes de la philosophe,
débat entre Laure Adler (journaliste et écrivain), André Devaux (philosophe), Valérie Gérard (ENS), Frédéric Worms (ENS) et les comédiens, en présence de Sylvie Weil. Ce débat fait l’objet du présent enregistrement.
Comme le souligne d’emblée Frédéric Worms, le propre de l’œuvre de Simone Weil est qu’il est impossible de séparer sa pensée de l’expérience, au sens biographique comme au sens philosophique de ce terme. La pensée de Simone Weil est une pensée qui s’éprouve, une pensée qui vit et qui se vit, comme le montre l’importance de l’association et du détail anecdotique et bigarré dans ses textes, ou encore l’enracinement dans les passions et la mise en œuvre du corps dès l’expérience de l’usine en 1934. Une autre constante de cette pensée est sa dimension tragique : l’exposition irrémédiable de la vie humaine au malheur fonde la nécessité, aussi vaine qu’impérieuse, de lutter pour une justice qu’on sait en même temps impossible.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Laure Adler Laure Adler (journaliste et écrivain)
Journaliste et écrivain, auteur de plusieurs ouvrages historiques et de biographies (notamment sur Marguerite Duras et Hannah Arendt), Laure Adler signe en 2008 un récit de vie consacré à Simone Weil, L’Insoumise (Actes Sud), et crée la même année au Festival d’Avignon La Vierge rouge, une lecture mise en espace puisant des fragments dans la correspondance de la philosophe et dans certains écrits philosophiques et politiques.

Non disponible André Devaux (philosophe)
Fondateur en 1972 de l’Association pour l’étude de la pensée de Simone Weil et directeur des Cahiers Simone Weil, André Devaux co-dirige également l’édition des œuvres complètes de la philosophe chez Gallimard. Il lui a consacré de nombreux articles, notamment sur la souffrance ou sur le malheur et la compassion, ainsi que sur ses rapports à Blaise Pascal ou à François d’Assise.

Non disponible Valérie Gérard (ENS)
Chargée de recherches à l’ENS. Valérie Gérard a enseigné de 2003 à 2006 à l’Université de Lille 3 (en tant qu’AMN) et de 2006 à 2010 à l’Université Strasbourg 2, à l’Université Paris 1 et à l’ENS (en tant qu’ATER). Valérie Gérard a soutenu une thèse sur la notion d’autarcie, où elle étudie notamment la pensée de Simone Weil.

Non disponible Sylvie Weil (écrivain)
Fille du mathématicien André Weil (fondateur du groupe Bourbaki) et nièce de la philosophe Simone Weil, Sylvie Weil est écrivain, auteur de romans, nouvelles et ouvrages pour la jeunesse. Elle a enseigné la littérature française aux États-Unis et a publié en 2009 Chez les Weil, André et Simone (Buchet-Chastel), un portrait croisé mêlant souvenirs et réflexions personnelles.

Frédéric Worms Frédéric Worms (univ. Lille III, CIEPFC, ENS)
Directeur du Centre international d’études de la philosophie française contemporaine (CIEPFC, ENS) et professeur à l’université de Lille III, il a notamment publié une étude sur "Les effets de la nécessité sur l’âme humaine : Simone Weil et le moment philosophique de la seconde guerre mondiale" en juillet 2007 dans la revue des Études philosophiques (PUF) et a co-organisé en mai 2009 le colloque "Simone Weil et la philosophie du XXe siècle" à l’ENS.

En savoir plus

Autres conférences

en philosophie