Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2289

Colloque L’art et la mesure : Histoire de l’art et approches quantitatives, sources, outils, méthodes

< précédent | suivant >

Valeur des acquisitions des artistes belges par l’État français (1890–1940)
Luc Champarnaud (IUT Lens/Lille III) et Céline De Potter (Lille III, Univ. libre Bruxelles)

3 décembre 2008

(Journée "De la sociologie à l’histoire de l’art", session "Marchés, prix et valeurs")
En recoupant les dossiers des archives nationales françaises avec les bases de données de certaines institutions culturelles, nous avons réuni le corpus exhaustif des œuvres d’art belge acquises par l’État français de 1890 à 1940 (soit 350 œuvres pour 138 artistes). Nous proposons une estimation des valeurs monétaires de ces acquisitions, valeurs qui varient en fonction de certaines caractéristiques propres aux œuvres elles-mêmes ou à leur auteur. Une part importante de ces acquisitions consiste d’ailleurs en dons faits par les artistes eux-mêmes ou leurs représentants et probablement motivés par le prestige ou la publicité des collections nationales françaises. Notre estimation tient compte de cette valorisation indirecte. Nous y intégrons aussi les effets de la variation des devises sur les prix en fonction de la localisation des artistes en France et en Belgique.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Luc Champarnaud (IUT Lens/Lille III)
Luc Champarnaud est maître de conférences en économie, IUT de Lens, Université d’Artois/EQUIPPE-GREMARS, Université Lille III

Non disponible Céline De Potter (Lille III, Univ. libre Bruxelles)
Céline De Potter est allocataire de recherche et chargée de cours en histoire de l’art contemporain (Université Lille III et Université libre de Bruxelles).

En savoir plus

Autres conférences

en sciences sociales et économiques

en histoire de l’art