Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2286

Colloque L’art et la mesure : Histoire de l’art et approches quantitatives, sources, outils, méthodes

< précédent | suivant >

Disaggregating the Aggregate: The Question of Measures in Quantitative Art Theory
Robert Jensen (Kentucky Univ.)

3 décembre 2008

(Journée "De la sociologie à l’histoire de l’art", session "État des lieux")
Current quantitative approaches offer significant virtues, but new practices are needed that recognize the hierarchical nature of art and the discipline of art history. Using examples from 17th-century Dutch painting, the paper argues that innovation is a superior metric to aesthetics and recommends models for art historical practice that combine quantitative measures and qualitative judgments.
Désagréger les agrégats : la question de la mesure en histoire de l’art quantitative.
Les approches quantitatives habituelles ont des vertus significatives pour l’histoire de l’art. Mais nous avons besoin de pratiques nouvelles qui tiendraient compte de la nature hiérarchique de l’art et des spécificités propres à l’histoire de l’art comme discipline. A partir d’exemples pris dans l’histoire de la peinture flamande du XVIIe siècle, cette contribution se propose de défendre l’idée selon laquelle l’innovation est un concept métrique plus pertinent que celui d’évaluation esthétique. On y recommande des modèles dans lesquels la mesure quantitative se combine au jugement qualitatif.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Robert Jensen Robert Jensen (Kentucky Univ.)
Professeur associé à l’université du Kentucky, Robert Jensen est spécialiste du marché de l’art moderne aux XIXe et XXe siècles. Il est particulièrement connu pour son ouvrage intitué Marketing Modernism in Fin-de-siècle Europe (Princeton, Princeton University Press, 1996).

En savoir plus

Autres conférences

en sciences sociales et économiques

en histoire de l’art