Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2267

Rencontres des Éditions Rue d’Ulm et des Bibliothèques de l’ENS

< précédent | suivant >

Leçons littéraires de l’École normale de l’An III
Monique Canto-Sperber (CNRS-ENS), Jean Dhombres (EHESS), Béatrice Didier (ENS), Etienne Guyon (ESPCI), Barthélémy Jobert (Paris IV), Dominique Julia (EHESS), Laure Léveillé (ENS), Lucie Marignac (ENS), Philippe Roger (EHESS-CNRS) et Élisabeth Schwartz (Clermont-Ferrand II)

9 février 2009

L’École normale supérieure a organisé une soirée pour célébrer la parution, aux Éditions Rue d’Ulm, des Leçons littéraires de l’École normale de l’An III, quatrième volume de la série.
Une exposition sur les cours littéraires de l’École normale de l’An III, installée dans la salle historique de la Bibliothèque de l’ENS du 9 février au 7 mars 2009, est désormais présentée en ligne.
première partie :
– introduction par Monique Canto-Sperber (directrice de l’ENS),
– présentation des rencontres autour du livre à l’ENS (Lucie Marignac, directrice des Éditions Rue d’Ulm),
– genèse du projet, présentation du volume III (Les cours de sciences de l’An III) et du numéro spécial du CNAM, Éducation et Révolution, par Étienne Guyon, directeur honoraire de l’ENS,
Les cours littéraires de l’An III, par Jean Dhombres et Béatrice Didier,
seconde partie :
Les cours d’analyse d’art de la parole de Sicard, par Élisabeth Schwartz,
Les cours de littérature de La Harpe, par Philippe Roger,
Les cours de morale de Bernardin de Saint-Pierre, par Barthélémy Jobert,
– les intervenants et les débats des leçons de l’An III, par Dominique Julia,
– discussion menée par Laure Léveillé (directrice de la Bibliothèque de l’École normale supérieure).

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 52.52 Mo

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 83.26 Mo

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Monique Canto-Sperber Monique Canto-Sperber (CNRS-ENS)
Monique Canto-Sperber est philosophe et directrice de l’ENS. Elle est directrice de recherche au CNRS. Elle a été vice-présidente du Comité Consultatif National d’Éthique. Elle dirige deux collections aux Presses Universitaires de France (PUF). Elle conseille également la chaîne parlementaire, Public Sénat et est productrice à France Culture.

Non disponible Jean Dhombres (EHESS)
Jean DHOMBRES est ancien élève de l’École polytechnique, docteur en mathématiques, directeur de recherche au CNRS : il est devenu historien des sciences mathématiques comme directeur d’études à l’EHESS, en travaillant à unifier ce champ depuis les origines antiques jusqu’à nos jours pour lui donner toute sa place dans l’histoire culturelle. Ancien directeur du laboratoire d’histoire des sciences et des techniques du CNRS, il a relancé à partir de 1989 les études pluridisciplinaires sur l’École normale de l’an III. Sur la seule période historique concernée, il a notamment publié une édition critique de l’Histoire de l’École polytechnique d’A. Fourcy (Belin, 1989) ; en collaboration avec Nicole Dhombres, Naissance d’un pouvoir, sciences et savants en France (1793-1824) (Payot, 1989), Lazare Carnot (Fayard, 1997) ; et avec Jean-Bernard Robert, Fourier, créateur de la physique mathématique (Belin, 1998). Il termine une histoire des mathématiques dont le tome consacré aux XVIIe et XVIIIe siècles paraîtra chez Fayard.

Béatrice Didier Béatrice Didier (ENS)
Professeur à l’université Paris VIII puis à l’École normale supérieure (Ulm), Béatrice Didier est l’auteur de nombreux ouvrages sur le XVIIIe siècle et sur le romantisme (Stendhal autobiographe, PUF, 1983 ; La Musique des Lumières, PUF, 1985 ; George Sand écrivain, PUF, 1998 ; Oberman ou le sublime négatif, codirigé avec F. Bercegol, Rue d’Ulm, 2006). Elle a contribué à mettre à l’honneur les études sur la littérature de la Révolution française (Littérature française, 1778-1820, Arthaud, 1976 ; La Littérature de la Révolution et de l’Empire, PUF, 1989). Elle dirige chez Champion une édition des œuvres complètes de Chateaubriand.

Etienne Guyon Etienne Guyon (ESPCI)
professeur émérite à l’université Paris XI, chercheur à l’ESPCI et au Centre Cavaillès
ancien directeur de l'ENS

Non disponible Barthélémy Jobert (Paris IV)
Barthélémy Jobert, ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé d’histoire, est professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain (patrimoine) à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Spécialiste de l’art européen de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe, il est notamment l’auteur d’ouvrages consacrés à Eugène Delacroix et a été le commissaire de plusieurs expositions au Louvre, à la Bibliothèque nationale de France et au musée de la Musique. Il a également édité, parmi les cours de l’an III, les Leçons d’histoire de Volney (Dunod, 1994).

Non disponible Dominique Julia (EHESS)
Dominique Julia est directeur d’études émérite à l’École des hautes études en sciences sociales. Historien de l’Europe moderne, il a notamment publié L’Atlas de la Révolution française (EHESS, 1998) et Histoire de l’enfance en Occident (Points Histoire, 2004).

Laure Léveillé Laure Léveillé (ENS)
Directrice des Bibliothèques de Lettres de l’ENS

Lucie Marignac Lucie Marignac (ENS)
Directrice des Éditions rue d’Ulm

Non disponible Philippe Roger (EHESS-CNRS)
Philippe Roger est directeur d’études à l’EHESS, chercheur au CNRS, il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est également professeur de littérature française à l’université de Virginie et directeur de la prestigieuse revue Critique. Il est l’auteur d’une Généalogie de l’antiaméricanisme français (sous-titre de son livre L’Ennemi américain, Seuil, 2002), mais en plus de sa spécialité première, la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècle, il est aussi renommé pour ses essais sur Roland Barthes.

Non disponible Élisabeth Schwartz (Clermont-Ferrand II)
Élisabeth Schwartz, ancienne élève de l’École normale supérieure de Sèvres, est professeur à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, où elle enseigne la philosophie de la connaissance. Auteur d’une thèse sur Les Idéologues et la fin des grammaires générales raisonnées (1981), elle a consacré ses recherches – d’abord à l’université d’Aix-en-Provence où elle a dirigé l’équipe CNRS d’épistémologie comparative créée par G. Granger, puis au sein du centre Philosophies et rationalités de l’université Blaise-Pascal – à l’histoire comparée de la philosophie (de Condillac aux Idéologues, de Kant à sa postérité) et des systèmes formels, particulièrement dans les débuts de la logique mathématique (de Boole à Frege, Carnap, Wittgenstein et Tarski).