Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2257

Les grands débats de l’École normale supérieure

< précédent | suivant >

États-Unis 2009–2013 : une nouvelle destinée ?
Antoine Compagnon (univ. Paris IV), Éric Fassin (ENS), Katherine Fleming (Remarque Institute, Europe), Donald Morrison (journaliste), Pap Ndiaye (EHESS) et Philippe Roger (EHESS-CNRS)

7 janvier 2009

Ce débat s’est centré sur la charge symbolique de l’élection américaine du 4 novembre 2008, et la capacité de la nouvelle présidence à renouveler les États-Unis. Jusqu’à George Bush inclus, tout le monde salue l’élection du premier président américain noir comme un événement, voire un parachèvement historique. Après des années d’impopularité et d’impuissance, après les déceptions, après l’échec cuisant des projets néo-conservateurs qui ont peu ou prou inspiré l’administration sortante, après les contradictions d’une démocratie qui affirme sa vocation universelle tout en ne reculant pas devant la guerre et la torture, assistera-t-on au retour d’un leadership moral des États-Unis ? De quelle nature serait ce leadership ? Les États-Unis sont-ils en train de retrouver une vocation universelle en se transformant de l’intérieur ?
Trois thèmes ont été abordés : l’identité nationale américaine, en refonte ou non entre les présidences Bush et Obama ; le renouveau du lien civil et de la démocratie américaine depuis la campagne ; enfin les questions de race et d’identité communautaire, et la capacité ou non de la nouvelle présidence à les transcender.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Non disponible Antoine Compagnon (univ. Paris IV)
Antoine COMPAGNON est professeur au Collège de France (chaire "Littérature française moderne et contemporaine"), spécialiste d’histoire, critique et théorie littéraires. Longtemps professeur de littérature française aux États-Unis (Columbia, Philadelphie), membre de l’Académie américaine des Arts et Sciences, auteur de nombreux ouvrages dont récemment Les Antimodernes (Gallimard, 2005), il a publié Le souci de la grandeur, dans le même volume que Donald Morrison (Que reste-t-il de la culture française ?).

Éric Fassin Éric Fassin (ENS)
Éric Fassin est sociologue, professeur agrégé à l’École normale supérieure et enseignant à l’EHESS. Membre du conseil pédagogique du master Genre Politique et Sexualités (EHESS). Directeur de la collection Genre et sexualités (La Découverte). Membre du comité scientifique de l’Institut Emilie du Chatelêt. Chercheur à l’UMR "Genèse et transformation des mondes sociaux" (EHESS/CNRS) et chercheur associé dans l’équipe "Enquêtes, terrains, théories" du Centre Maurice Halbwachs (ENS/EHESS). Il travaille au croisement des questions d’identité sexuelle et raciales et de la politique, tant en France qu’aux États-Unis, et les aborde notamment dans L’inversion de la question homosexuelle (2008) ou dans Actualité politique des questions sexuelles (10/18, 2004).

Katherine Fleming Katherine Fleming (Remarque Institute, Europe)
Katherine Fleming est historienne, professeur à New York University, où elle occupe la Chaire A.S Onassis de civilisation et culture helléniques au Département d’histoire. Elle a dirigé le Centre d’études européennes et méditerranéennes, dont elle est vice-chancelière pour l’Europe. Spécialiste des Balkans, de la Grèce moderne et de la Méditerranée, elle dirige actuellement l’antenne Paris-Florence de l’Institut Remarque à l’École normale supérieure, où elle est professeur associée.

Non disponible Donald Morrison (journaliste)
Donald Morrison est un journaliste américain de Paris écrivant régulièrement pour l’hebdomadaire Time, ainsi que pour le New York Times et le Financial Times sur les questions culturelles. En 2007, son article "La mort de la culture française" dans Time a fait naître la controverse, poursuivie maintenant par un livre, Que reste-t-il de la culture française ?, suivi d’un essai d’Antoine Compagnon, Le souci de la grandeur (Denoël, 2008).

Pap Ndiaye Pap Ndiaye (EHESS)
Pap Ndiaye est maître de conférences d’histoire à l’EHESS et membre du comité de rédaction de L’Histoire. Ses travaux portent sur les discours et pratiques de discrimination raciale dans les firmes d’assurance-vie américaines au XXe siècle, ainsi que sur diverses questions relatives aux populations noires des États-Unis et de France. Il est l’auteur, tout récemment, de La condition noire, essai sur une minorité française (Calman-Levy, 2008), et préconise une approche à la française de la discrimination positive.

Non disponible Philippe Roger (EHESS-CNRS)
Philippe Roger est directeur d’études à l’EHESS, chercheur au CNRS, il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est également professeur de littérature française à l’université de Virginie et directeur de la prestigieuse revue Critique. Il est l’auteur d’une Généalogie de l’antiaméricanisme français (sous-titre de son livre L’Ennemi américain, Seuil, 2002), mais en plus de sa spécialité première, la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècle, il est aussi renommé pour ses essais sur Roland Barthes.