Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2236

Semaine Tragédie : poésie et action

< précédent | suivant >

Eschyle et l’héritage musical du VIe siècle
Sylvain Perrot (ENS Paris)

20 janvier 2009

Eschyle, le premier des trois grands tragiques, était tout autant auteur que compositeur. Si nous n’avons conservé aucun fragment de sa musique – même si on l’a cru un temps – il n’est pas impossible de saisir la conception qu’il en avait et les choix esthétiques qui pouvaient être les siens. Eschyle en effet évoque des scènes musicales dans ses pièces : si on a pu les étudier d’un point de vue littéraire ou philosophique, il semble opportun de les confronter aux sources iconographiques contemporaines. Une telle étude permet d’établir un moment de la culture musicale grecque, au lendemain des guerres contre les Perses. On comprend alors qu’Eschyle fait le choix d’une musique solennelle, qui exalte les vertus guerrières du peuple athénien. Mais en même temps il met en garde son public contre une musique aux intervalles trop grands, dont il est difficile de garder la mesure. La musique, tout comme le texte eschyléen, dit l’inconstance de la condition humaine.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Non disponible Sylvain Perrot (ENS Paris)

En savoir plus

Autres conférences

en littérature

en musique

en archéologie et sciences de l’Antiquité