Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2235

Semaine Tragédie : poésie et action

< précédent | suivant >

Eschyle, Delphes et son théâtre
Jean-François Bommelaer (univ. Strasbourg II)

20 janvier 2009

C’est à Delphes que la tragédie d’Œdipe se noue, et c’est par la volonté d’Apollon que le fils de Jocaste prend le pouvoir à Thèbes pour le transmettre dans la douleur à ses deux fils. Delphes, au cœur de la Grèce continentale, a mis en scène le mythe thébain. On le voit dans l’iconographie de certaines offrandes monumentales, notamment le monument dit des Épigones, qui se trouvait en face d’un autre qui représentait les rois d’Argos. Cet hémicycle de pierre accueillait des statues où l’on reconnaissait les chefs alliés contre Thèbes. Mais le texte d’Eschyle peut éclairer aussi notre connaissance du sanctuaire de Delphes : ainsi les Euménides semblent s’ouvrir sur la description du fronton du temple. Enfin, le théâtre en pierre, construit au IIe siècle avant Jésus-Christ, a pu accueillir des mises en scène de la pièce d’Eschyle, plusieurs siècles après sa représentation athénienne.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Non disponible Jean-François Bommelaer (univ. Strasbourg II)
Professeur émérite d’archéologie classique à l’université de Strasbourg II, Jean-François Bommelaer est ancien élève de l’École normale supérieure et ancien membre de l’École française d’Athènes. Il est avec Didier Laroche l’auteur de l’ouvrage de référence Guide de Delphes. Le site, publié dans la collection "Sites et monuments" de l’École française d’Athènes. Il a en particulier consacré plusieurs études au théâtre du sanctuaire phocidien.

En savoir plus

Autres conférences

en littérature

en archéologie et sciences de l’Antiquité