Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2183

Conférences Pierre Duhem

 | 

3e Conférences Pierre Duhem
Daniel Andler (Paris IV/DEC ENS), Monique Canto-Sperber (CNRS-ENS), Ivar Ekeland (Univ. of British Columbia) et Jon Elster (Collège de France)

28 novembre 2008

Organisées par la Société de philosophie des sciences (SPS) avec l’aide du Centre Cournot, les 3e conférences Pierre-Duhem se sont tenues le 28 novembre 2008 à l’École normale supérieure :
Accueil par Monique Canto-Sperber, directrice de l’ENS, et Daniel Andler, président de la SPS
– 14h00–16h00 : conférence de Jon Elster (Collège de France) :
L’indétermination de la théorie du choix rationnel
résumé : Dans les critiques de la théorie du choix rationnel, on insiste le plus souvent sur l’importance des comportements irrationnels. Sans nier la pertinence de cette objection, il convient d’y ajouter celle qui consiste à souligner l’indétermination de la théorie dans un grand nombre de circonstances. Les sources de cette indétermination se trouvent notamment dans l’incertitude (au sens de Frank Knight), que ce soit l’incertitude brute ou l’incertitude stratégique. Les deux critiques sont pourtant liées l’une à l’autre, puisque le refus de reconnaître l’indétermination est parfois cause d’irrationalité.
discutants : Mikael Cozic (IHPST/GREGHEC), Nicolas Houy (École polytechnique)
– 16h30–18h30 : conférence d’Ivar Ekeland (University of British Columbia) :
Formalisation mathématique et théorie économique
résumé : L’auteur défend l’idée que l’économie est une science, au même titre que les sciences dites naturelles, et qu’elle est donc soumise aux mêmes critères de précision du langage (qui s’exprime donc idéalement sous forme mathématique) et de vérification expérimentale (ou plutôt de falsifiabilité à la Popper). Il donne deux exemples de la méthode : les penalties au football et le comportement du consommateur.
discutants : Jean-Philippe Bouchaud (CEA/Saclay), Jean-Paul Delahaye (LIFL, Lille)

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Daniel Andler Daniel Andler (Paris IV/DEC ENS)
Titulaire de doctorats de mathématiques de Berkeley et de Paris VII, spécialiste de théorie des modèles, Daniel Andler a enseigné les mathématiques dans différentes universités parisiennes avant de passer officiellement à la philosophie. Il a été professeur à Lille puis à Nanterre, et il occupe depuis 1999 la chaire de philosophie des sciences et théorie de la connaissance à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Membre fondateur de la Société européenne de philosophie et psychologie (EuroSPP), Daniel Andler est le premier président de la Société de philosophie des sciences (SPS), et vice-président de la division de logique, méthodologie et philosophie des sciences de l’Union internationale d’histoire et de philosophie des sciences. Il a été élu membre senior de l’institut universitaire de France en 2007.

Monique Canto-Sperber Monique Canto-Sperber (CNRS-ENS)
Monique Canto-Sperber est philosophe et directrice de l’ENS. Elle est directrice de recherche au CNRS. Elle a été vice-présidente du Comité Consultatif National d’Éthique. Elle dirige deux collections aux Presses Universitaires de France (PUF). Elle conseille également la chaîne parlementaire, Public Sénat et est productrice à France Culture.

Non disponible Ivar Ekeland (Univ. of British Columbia)
Ivar Ekeland est professeur de mathématiques et d´économie à l’université de Colombie Britannique à Vancouver, titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Économie Mathématique. Il a été professeur de mathématiques à l’université Paris-Dauphine de 1970 à 2003 et président de cette université de 1989 à 1994. Parmi ses derniers ouvrages, on citera Le meilleur des mondes possibles (Seuil) et Le chat au pays des nombres (Éditions du Pommier).

Non disponible Jon Elster (Collège de France)
Jon Elster (né en 1940) occupe la chaire de Rationalité et sciences sociales au Collège de France. Il a également enseigné aux universités d’Oslo, de Paris VIII, de Chicago et de Columbia. Parmi ses livres les plus récents, on peut citer Alexis de Tocqueville. The First Social Scientist (Cambridge University Press, 2009), Le désintéressement (Seuil, 2009), Explaining Social Behavior (Cambridge University Press, 2007), Agir contre soi (Odile Jacob, 2007).