Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2175

Journée Le bijou, ses fonctions et ses usages de la Préhistoire à nos jours

< précédent | suivant >

Séance "XXe et XXIe siècles"
Sofian Beldjerd (Paris V), Audrey Boucksom (Paris I), Frédéric Godart (Columbia Univ.), Alexandre Klein (Nancy), Sylvie Lambert (Paris IV) et Monique Manoha (Communauté de communes du cristal)

10 décembre 2008

Séance animée par Frédéric Godart (Institute for Social and Economic Research and Policy, Columbia University) :
– Audrey Boucksom : Métissage des bijoux touareg modernes et identités plurielles de leurs auteurs
– Sofian Beldjerd : "Parés" pour la relation esthétique ? Un regard sociologique sur la construction des statuts, fonctions et usages individuels des bijoux
– Alexandre Klein et Monique Manoha : Et si se parer devenait un soin ?
– Sylvie Lambert : Quel usage pour le bijou contemporain ? À partir de quelques exemples de la collection du musée des Arts décoratifs de Paris, analyse sociologique et technique de l’ornement allant des années 1960 à nos jours

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Sofian Beldjerd (Paris V)
Sofian Beldjerd est doctorant en sociologie au CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux) de l’université Paris V Paris-Descartes.

Non disponible Audrey Boucksom (Paris I)
Audrey Boucksom est doctorante en histoire des arts africains au Laboratoire d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Afrique de l’université Paris I. Après un DEA où son intérêt pour l’analyse de la représentation de l’Afrique en Occident l’a incitée à réaliser un mémoire sur la mise en exposition des objets africains dans neuf musées européens, Audrey Boucksom a élargi cette thématique aux échanges entre l’Afrique et l’Occident en consacrant sa thèse aux Arts "touristiques" en Afrique et consommateurs occidentaux, le cas de l’artisanat d’art au Niger.

Non disponible Frédéric Godart (Columbia Univ.)
Frédéric Godart est socio-économiste, spécialiste de l’analyse des réseaux sociaux et des industries de la création, en particulier de la mode. Il est rattaché au département de Sociologie et à l’Institute for Social and Economic Research and Policy à l’université Columbia où il achève son PhD sous la direction de Peter Bearman et Harrisson White.
Dans un article écrit avec Ashley Mears, à venir dans Social Forces ("How Do Cultural Producers Make Creative Decisions? Lessons From the Catwalk"), Frédéric Godart étudie par exemple les décisions esthétiques des créateurs culturels dans la mode. Il écrit par ailleurs un ouvrage de référence sur la sociologie et l’économie de la mode, qui sera publié aux éditions de La Découverte. Enfin, Frédéric Godart est le co-traducteur avec Michel Grossetti du livre Identity and Control: How Social Formations Emerge d’Harrison White qui paraîtra aux Presses de l’EHESS.
Publications :
Godart, F., Mears, A. "How Do Cultural Producers Make Creative Decisions? Lessons from the Catwalk", à paraître dans Social Forces.
White, H.C., Godart, F., Corona, V. "Produire en contexte d’incertitude. La construction des identités et des liens sociaux dans les marchés", Sciences de la Société, 73 (2008), 16–39.
White, H.C., Godart, F.C., Corona, V.P. "Mobilizing Identities: Uncertainty and Control in Strategy", Theory, Culture & Society 24 (2007), 181–202.
Berhin, D., Godart, F., Jollès M., Nihoul, P. "Sector-specific regulation in European electronic communications—meant to disappear?", Info—The journal of policy, regulation and strategy for telecommunications, 7 (2005), 4–19.
– participation à ouvrages collectifs :
Godart, F. "Paris est-elle toujours la capitale de la mode ? Identité et positionnement des espaces urbains dans le réseau global de la mode", in Paris, une métropole dans le monde, éd. F. Gilli, E. Préteceille, M. Storper. À paraître, Paris, Presses de Sciences Po, 2009.
White, H., Godart, F., Thiemann, M. "Les bifurcations sont la règle et non l’exception : perspective sur les différentes formes d’incertitude", in L’enquête sur les bifurcations. Les sciences sociales face aux ruptures et à l’événement, éd. M. Bessin, C. Bidart, M. Grossetti. À paraître, Paris, La Découverte, 2008.
White, H.C., Godart, F.C. "Märkte als soziale Formationen", in Märkte als soziale Strukturen, ed. J. Beckert, R. Diaz-Bone, H. Ganßmann, Frankfurt, Campus, 2007, 197–215.

Non disponible Alexandre Klein (Nancy)
ATER en Sciences de l’éducation à l’université Lille III, Alexandre Klein prépare, sous la direction de Bernard Andrieu, un doctorat d’histoire et de philosophie des sciences à l’université Nancy II (LHSP, Archives Henri-Poincaré, UMR 7117 CNRS) intitulé Corps et sujet dans la médecine contemporaine. Il est l’auteur d’articles en épistémologie, histoire et philosophie de la santé et de la médecine, dont l’article Santé du dictionnaire du corps en SHS sous la direction de B. Andrieu, CNRS Editions, et prépare actuellement un volume collectif sur les sensations de santé, PUN, 2009. Sa rencontre avec Monique Manoha en 2004 a orienté son intérêt pour le corps vers la question du bijou et son traitement en SHS. Président de l’association "Le Porte Objet" depuis janvier 2006, il s’intéresse aujourd’hui au bijou comme analyseur historique et social des pratiques de santé, et plus largement comme biais de réflexion sur les pratiques corporelles du sujet.

Non disponible Sylvie Lambert (Paris IV)
Sylvie Lambert est doctorante en histoire de l’art et archéologie au Laboratoire André-Chastel de l’université Paris-Sorbonne Paris IV, sous la direction de Pierre-Yves Balut. Elle est également journaliste/critique d’art contemporain, mode et design, et a collaboré pendant trois ans à la Triennale du Bijou contemporain (musée du Luxembourg).
Publications :
La Bague. Parcours historique et symbolique, Éditions du Collectionneur, Paris, 2000.
Droog Design, Éditions Pyramyd, Paris, 2008.

Non disponible Monique Manoha (Communauté de communes du cristal)
Monique Manoha appartient au pôle bijou de la Communauté de communes du cristal (Baccarat, Lachapelle, Thiaville-sur-Meurthe).
Après 12 années de carrière dans le travail social, elle entreprend une formation "Art Contemporain Option Bijou" aux ateliers de Fontblanche à Nîmes. En 1999, tout en développant son propre travail de bijoutier, elle crée la Biennale du Bijou Contemporain de Nîmes (4 éditions) en collaboration avec la friche artistique Le Rakan et les musées de la ville. En 2001, elle initie l’association Le Porte Objet (promotion du bijou contemporain). Elle dirige trois colloque sur le bijou entre 2003 et 2005, regroupant des chercheurs de divers horizons, fonde le GERCO (Groupe d’études et de recherches ’corps et objet’) et dirige la publication de deux ouvrages collectifs (Corps et Objet, actes du colloque des 19 et 20 septembre 2003, Le Manuscrit Universitaire, Paris, 2004 ; Objet, Bijou et Corps : In-corporer, Actes du colloque des 15 et 16 octobre 2005, L’Harmattan, Collection Le mouvement des savoirs, 2008). Elle collabore à diverses publications (dont Dictionnaire du Corps, dir. Bernard Andrieu, CNRS ; Des habits et nous : Vêtir nos identités, dir. Jean Pierre Lethuillier, Presses Universitaires de Rennes ; De l’organe à l’ornement, actes des journées d’études "Projections : des organes hors du corps", dir. H. Marchal et A. Simon, site UMR CNRS 7171, 2008).
Depuis 2006, elle travaille à la mise en place du Pôle Bijou (structure d’accueil et suivi d’entreprises, de valorisation et promotion, de formation et de recherche) pour la Communauté de Communes du Cristal (Baccarat, Meurthe et Moselle).