Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2165

Conférences-débats de l’Association Emmaüs et de l’École normale supérieure

< précédent | suivant >

Hébergement d’urgence, quelle politique ?
Étienne Pinte (député)

8 octobre 2008

Comment pouvons-nous accepter qu’aujourd’hui des gens soient contraints de vivre dans la rue, dans des hébergements inadaptés ou des logements indignes ? Le nombre de places dans les 115 CHU (Centres d’hébergement d’urgence) ne cesse d’augmenter, et pourtant ceux-ci n’arrivent pas à faire face aux demandes. On constate un nombre grandissant de personnes souffrant de troubles psychiatriques pour lesquelles aucune solution n’est prévue. Les CHU et les CHRS (Centres d’hébergement et de réinsertion sociale) sont pleins car l’accès au logement est de plus en plus difficile. En région parisienne, ils sont peuplés à 30 % de travailleurs trop pauvres pour payer un loyer.
Au terme de six mois de mission parlementaire, Étienne Pinte fait des propositions concrètes pour prévenir la mise à la rue, améliorer l’accueil et l’accompagnement dans les dispositifs d’hébergement avec une meilleure prise en compte des publics les plus fragiles, et faciliter la sortie vers des logements adaptés.
Conférence suivie d’un débat.
Publication aux Éditions Rue d’Ulm : Étienne Pinte, Hébergement d’urgence : quelle politique ? (2009)

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Étienne Pinte Étienne Pinte (député)
Parlementaire en mission auprès du Premier ministre depuis décembre 2007, Étienne Pinte, député des Yvelines, est l’auteur d’un rapport sur l’hébergement d’urgence et l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées. Maire de Versailles pendant 13 ans, co-président du groupe d’étude sur la pauvreté, la précarité et les sans-abri à l’Assemblée nationale, il s’est toujours impliqué dans les problématiques liées au logement et à l’accueil des plus démunis.