Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2083

Colloque De l’imitation dans les musées

< précédent | suivant >

Le Musée Pompon, un musée éphémère des années trente
Claire Maingon (univ. Évry-Val d’Essonne)

7 décembre 2007

Au moment de sa mort, en 1933, le sculpteur animalier François Pompon, créateur du célèbre Ours blanc qui triompha au Salon d’automne en 1922 puis à l’exposition internationale des arts décoratifs modernes de 1925, légua son œuvre à la France. Il institua le peintre René Demeurisse – dont la donation enrichit aujourd’hui le musée de Nogent-sur-Seine – exécuteur testamentaire de son œuvre. Ses deux volontés aboutirent à la création d’un Musée Pompon, installé au Muséum d’histoire naturelle où le sculpteur avait ses modèles animaliers. Demeurisse en fut nommé conservateur entre 1933 et 1939. Cette entreprise est tout à fait unique et complètement ignorée dans l’histoire des musées français durant l’entre-deux-guerres. Utopique, obsolète ou inadapté, ce musée fonctionna de façon singulière pendant ses années d’existence, avant sa fermeture au moment de la Seconde Guerre mondiale puis la répartition du fonds Pompon entre différents grands musées nationaux. La plus grande partie fut affectée au musée des Beaux-Arts de Dijon qui possède, depuis 1947, une salle consacrée au sculpteur bourguignon. Depuis, différentes donations ont complété les collections nationales, notamment celle versée par Anne Demeurisse, petite-fille du peintre, au musée d’Orsay.
À l’aide des archives inédites du peintre Demeurisse, nous souhaitons exposer le cas de ce musée unique et éphémère, souligner les raisons de sa péremption si rapide et les contraintes qui se sont imposées au peintre René Demeurisse, son conservateur, au cours des années trente. Il révèlera un pan tout fait méconnu de l’histoire du Muséum d’histoire naturelle, où nous avons mené des recherches, à l’heure où celui-ci est en complète rénovation et restructuration.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Claire Maingon (univ. Évry-Val d’Essonne)
Claire Maingon est docteur en histoire de l’art de l’université Paris X-Nanterre et enseignante à l’université d’Évry-Val d’Essonne. Son doctorat, soutenu en 2006, a porté sur Les Salons du rappel à l’ordre, Paris 1914–1925 : des artistes français aux artistes indépendants.

En savoir plus

Autres conférences

en histoire

en sciences sociales et économiques

en histoire de l’art