Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2072

Colloque De l’imitation dans les musées

< précédent | suivant >

Le Musée national suisse : modèles muséaux et industriels
Chantal Lafontant-Valloton (musée d’art et d’histoire de Neuchâtel)

7 décembre 2007

L’article proposé se donnerait pour propos une réflexion autour des modèles qui ont servi de références aux concepteurs du Musée national suisse, au moment de sa création à la fin du XIXe siècle.
En 1898, le Musée national suisse abrite cinquante-deux salles d’exposition aménagées pour l’essentiel sur deux niveaux. Le dispositif est marqué par les salles dites de collections et la série de quinze salles abritant les "chambres historiques", qui bâtiront la renommée du Musée national suisse tant en Suisse qu’à l’étranger. Deux institutions très différentes ont inspiré les concepteurs d’exposition: le Musée de Cluny, fondé en 1832, à Paris et le South Kensington Museum, créé en 1852, à Londres.
À eux seuls, ces deux modèles ne suffisent pas à expliquer le dispositif régissant les œuvres du Musée national suisse. L’aménagement des salles exprime également la volonté des concepteurs de réaliser une mise en scène qui corresponde aux besoins de représentation des amateurs d’art à une époque où la bourgeoisie utilise les différents styles du passé pour aménager l’intérieur de ses appartements. Sous cet angle, il existe d’évidentes similitudes entre les salles d’exposition du musée et les expositions industrielles. L’une et l’autre visent, par la mise en scène de produits, à frapper l’imagination du visiteur, à former son goût et, en fin de compte, à encourager la consommation de tel ou tel type d’objets.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Chantal Lafontant-Valloton (musée d’art et d’histoire de Neuchâtel)
Chantal Lafontant-Vallonton est conservatrice du département historique du musée d’art et d’histoire de Neuchâtel. Son travail de doctorat, sous la direction du prof. Pascal Griener à l’université de Neuchâtel, a été publié en 2007 aux éditions Peter Lang sous le titre Entre le musée et le marché, Heinrich Angst, Collectionneur, marchand et premier directeur du Musée national suisse.

En savoir plus

Autres conférences

en histoire

en sciences sociales et économiques

en histoire de l’art