Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

2066

Colloque De l’imitation dans les musées

< précédent | suivant >

La disparition des musées d’objets et l’apparition des musées de société : les musées militaires partent en campagne
Nina Gorgus (univ. Francfort et Tübingen)

6 décembre 2007

Les musées militaires sont d’actualité. Cette tendance qui se dessine depuis quelques années se voit confirmée par des projets d’ampleur nationale. En Angleterre comme en Allemagne, l’architecte américain Daniel Libeskind s’est vu confier la réalisation d’édifices qu’il a voulus spectaculaires. En France, de plus en plus nombreuses sont les institutions à caractère de "Mémorial" ou d’"Historial" qui proposent un regard nouveau sur les deux guerres mondiales. Les musées militaires ne se réduisent plus à la présentation de soldats de plomb, d’uniformes et de collections poussiéreuses d’armes en tous genres. Ce n’est plus l’histoire des techniques et du fait militaire qui occupe le devant de la scène mais l’art, l’histoire de la culture et de la société. Dans ces musées transformés, la grande différence culturelle entre le militaire et la société que constatait encore en 1997 l’historien allemand M. Rainer Lepsius n’est-elle pas en train de s’effacer ?
La tendance de renouvellement des musées suscite des questions que nous souhaitons traiter en prenant l’exemple de deux musées, l’un en Allemagne, le Militärhistorisches Museum der Bundeswehr à Dresde, l’autre en France, le musée de l’Armée à Paris. Ces deux institutions sont à l’heure actuelle engagées dans un processus de modernisation qui bouleverse complètement l’ancien modèle du musée militaire.
Mon intervention porte sur les formes de présentations muséales à partir d’une analyse comparative et autour des questions suivantes : Les collections font-elles l’objet d’une ré-interprétation ? Comment l’histoire des techniques et du fait militaire est-elle traitée ? Quel est le rôle de la muséographie ? Un public plus large que le public traditionnel de ce type d’institutions (les militaires et leurs proches, les scolaires, les férus de technique) peut-il être séduit ? La fascination pour la technique et la violence qui caractérisait ces musées dans le passé demeure-t-elle ? Les mises en scène modernes et didactiques visant l’esthétisme sont-elles les éléments clefs de la modernisation et de l’ouverture à la société ?
Nous conclurons en analysant l’influence de ces deux établissements en tant que modèles d’une nouvelle génération de musées militaires.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Nina Gorgus (univ. Francfort et Tübingen)
Nina Gorgus est docteur en histoire culturelle, spécialiste de l’histoire des musées de société en France et en Allemagne. Chargée de cours aux universités de Francfort et de Tübingen, elle est actuellement chargée de mission auprès du Militärhistorisches Museum der Bundeswehr de Dresde.

En savoir plus

Autres conférences

en histoire

en sciences sociales et économiques

en histoire de l’art