Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

1863

Séminaire européen Sciences sociales et santé mentale

< précédent | suivant >

Une professionnalisation impossible ? La psychologie appliquée en France 1920-1985
Thomas Le Bianic (univ. Paris IX)

31 mai 2007

Discutants : Scarlett Salman & samuel Lézé
Cette communication se propose d’aborder un volet de l’histoire de la psychologie française étonnamment peu étudié : celui de la psychologie appliquée. Alors que les applications sociales de la psychologie ont donné lieu à une vaste littérature à l’étranger, l’historiographie française reste lacunaire sur ce thème. La cause de ce silence réside peut-être dans le rejet par la profession elle-même d’une période jugée peu fréquentable de son histoire (la « psychotechnique ») et de l’hégémonie de la psychanalyse dans les représentations sociales actuelles de la psychologie et dans l’image que les praticiens véhiculent de leurs propres pratiques. Nous proposons donc de faire un retour sur un moment de l’histoire de la psychologie, ayant donné lieu aux premières applications sociales de cette discipline dans le monde éducatif et dans celui du travail : la psychotechnique. Nous nous interrogerons notamment sur les raisons du développement de ce paradigme dans la période 1930-1950 et de son échec face à la montée de la psychologie clinique à partir des années 1950. Au-delà des débats internes à la communauté scientifique, nous nous interrogerons aussi sur les conditions d’institutionnalisation de cette activité et sur les difficultés que la psychologie appliquée a connu, et connaît toujours, pour s’organiser en profession en France.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

Non disponible Thomas Le Bianic (univ. Paris IX)