Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

1645

Séminaire de l’ITEM : Genèse et correspondances

< précédent | suivant >

L’atelier épistolaire : Dispositifs génétiques dans la correspondance de Stendhal
Brigitte Diaz (univ. Caen)

3 février 2007

Comme beaucoup d’écrivains de son siècle, c’est par la médiation de la correspondance qu’Henri Beyle a investi le champ littéraire. Le jeune homme des années 1800 qui délivre à sa sœur des cours de « métaphysique littéraire » par correspondance gère par lettres sa propre formation de « poète ». La correspondance est un terrain d’essai où pratiquer des exercices de style, programmer les œuvres à venir et négocier fantasmatiquement son entrée en littérature. Bien plus qu’à la genèse des œuvres la correspondance est alors vouée à la genèse de soi comme écrivain. Dans ce contexte, la lettre est davantage « brouillon de soi » qu’avant-texte d’une œuvre à venir. C’est là une première et essentielle fonction génétique de la correspondance

Retrouvez prochainement les enregistrements.

Non disponible Brigitte Diaz (univ. Caen)
Département de littérature française et comparée

En savoir plus

Site officiel du sminaire gnral de l'ITEM

Autres conférences

en littérature