Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

1584

Les entretiens de Savoirs en multimédia

< précédent | suivant >

Histoire de l’enseignement du français du XVIIe au XXe siècle
Anne-Marie Chartier (INRP) et André Chervel (INRP)

18 janvier 2007

Anne-Marie Chartier questionne André Chervel autour de Histoire de l’enseignement du français du XVIIe au XXe siècle.
L’ouvrage reprend, développe et synthétise l’essentiel des recherches menées par l’auteur pendant quarante ans sur l’histoire de l’enseignement du français. Appuyé sur une abondante documentation d’archives, il montre comment depuis le XVIIe siècle maîtres d’école, frères des écoles chrétiennes, régents, professeurs, religieuses, enseignantes, précepteurs, maîtres de langue ont multiplié les tentatives et les expériences pour faire passer le message qu’ils avaient à délivrer. Ce sont eux qui ont imaginé, modifié en fonction des circonstances, amélioré, en un mot créé les différentes didactiques qui s’avéraient indispensables à ces apprentissages et à ces formations auxquelles nous avons tous nous-mêmes été confrontés : de l’orthographe à la dissertation en passant par la langue, la grammaire et la prononciation, les œuvres littéraires classiques, les techniques d’explication des textes, la reformulation et la réduction de texte, la composition française enfin.
Mais les disciplines, notamment la plus fondamentale d’entre elles qui est le « français », ne se contentent pas de reproduire à l’identique dans les populations d’élèves le savoir de leurs maîtres. On montre ainsi que l’orthographe française contemporaine est en grande partie une « invention » de l’école ; que la prononciation française a été passablement affectée par les enseignements scolaires ; que l’école a joué un rôle essentiel dans la façon d’écrire des Français, en particulier en inventant de nouveaux modes d’écriture, et ainsi de suite. Tout ce qui passe à travers les rouages des didactiques en ressort plus ou moins transformé. Les disciplines ont une fonction créative, innovante, dont le rôle n’a pas été suffisamment souligné jusqu’ici. L’histoire de l’enseignement du français est donc une pièce importante de l’histoire de la culture française.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - 0 O

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande / streaming

Télécharger
pictogrammeformat vidéo mp4 à télécharger - 83.51 Mo

Télécharger
pictogrammeformat vidéo windows media video à télécharger - 58.5 Mo

Télécharger
pictogrammeformat pdf - 54.41 Ko

Anne-Marie Chartier Anne-Marie Chartier (INRP)
Anne-Marie Chartier est agrégée de philosophie, docteur en sciences de l’éducation et maître de conférence à l’INRP. Ses recherches ont d’abord été menées dans le département de didactique de l’INRP (enseignement des mathématiques à l’école élémentaire) comme professeur associé, de 1974 à 1980, puis au Service d’Histoire de l’Éducation (lecture et de l’écriture dans l’enseignement primaire) comme chercheur associé (1994-1996), puis comme enseignant-chercheur à partir de 1996. Ses publications récentes concernent l’histoire de la scolarisation de l’écrit, les méthodes d’enseignement de la lecture en France et en Europe occidentale, et plus largement, l’histoire de la formation des maîtres et des pratiques d’enseignement.

André Chervel André Chervel (INRP)
Chercheur associé au Service d’histoire de l’éducation. Agrégé de grammaire et docteur ès lettres, André Chervel, après trente ans d’enseignement, s’est consacré, au sein du Service d’histoire de l’éducation (SHE) de l’Institut national de recherche pédagogique (INRP), à la recherche historique sur les domaines dont il présente aujourd’hui une synthèse. Pionnier de l’histoire des disciplines scolaires, il a publié de nombreux ouvrages et articles. Il a reçu le prix Guizot 2007 de l’Académie française, Médaille d’argent, 2e édition, 2008 pour son ouvrage : Histoire de l’enseignement du français du XVIIe au XXe siècle.