Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

158

Science débats sur la montagne Sainte-Geneviève

< précédent | suivant >

Recherche actuelle sur le cancer : sa contribution pour les thérapies futures
Olivier Delattre (Institut Curie/Inserm)

18 mars 2003

Deux observations initiales essentielles sont à la base de l’hypothèse d’une origine génétique du cancer. L’une, effectuée par Paul Broca, chirurgien du XIXe siècle, décrit les premiers cas familiaux de cancers du sein ; l’autre porte sur les expériences réalisées sur les Sufs d’oursin par Theodor Boveri, zoologiste, qui propose un rôle causal des altérations chromosomiques dans le développement du cancer. Au cours des trente dernières années, cette hypothèse a été largement confirmée et affinée par la convergence de travaux portant sur l’étude de pathologies cancéreuses humaines mais aussi, plus indirectement, sur l’exploration de systèmes biologiques modèles. La preuve du concept, montrant que l’étude des lésions génétiques associées au cancer peut déboucher sur de nouvelles approches thérapeutiques est apportée par les travaux récents concernant en particulier la leucémie à promyélocytes et la leucémie myéloïde chronique. Actuellement, la révolution omic et son support bio-informatique, suscite de grands espoirs pour identifier de nouvelles cibles et concevoir de façon rationnelle de nouveaux médicaments. Malgré son caractère séduisant et ses premiers succès remarquables, la route est longue, les essais thérapeutiques doivent être repensés et le haut débit, incontournable, ne doit pas exclure la recherche basée sur l’hypothèse.

Écouter
pictogrammeformat mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande

Télécharger
pictogrammeformat mp4, vidéo à télécharger - 181.72 Mo

Télécharger
pictogrammeformat windows media video - 132.21 Mo

Olivier Delattre Olivier Delattre (Institut Curie/Inserm)
Unite INSERM U 509 - Institut Curie