Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

1258

Semaine de l’Europe

 | suivant >

Autour du 9 mai, Quels héritages et mémoires historiques pour les Européens ?
Élisabeth de Réau (univ. Paris III)

9 mai 2006

Longtemps en proie aux accusations quant à son « déficit démocratique », l’Union européenne souffre-t-elle également de l’absence d’une conscience historique commune, capable de dépasser les frontières de chaque Etat-nation ? Aujourd’hui, à l’heure où la fête du 9 mai commence à constituer pour les Européens un rendez-vous commémoratif, doté d’une véritable charge émotionnelle, et où le premier manuel d’histoire franco-allemand, en cours d’édition, est accueilli avec enthousiasme par les professeurs et les lycéens appelés à le lire, la conscience collective et historique de la construction européenne semble prendre une importance nouvelle.
Nous prendrons pour prétexte de notre réflexion une discussion autour du 9 mai 1950, date de la fameuse déclaration de Schuman créant la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (CECA). Pourquoi le Conseil européen de 1985 a-t-il fait du 9 mai la date commémorative de la construction européenne, dans le cadre de l’Union ? Que représente le 9 mai pour les historiens aujourd’hui, et est-ce un véritable point de départ ? Mais que représente-t-il également pour les peuples européens eux-mêmes ? Madame Elisabeth du Réau, professeur d’histoire contemporaine, tentera d’évaluer la déclaration de Schuman et sa portée, en rappelant les divers débats historiographiques dont elle fait aujourd’hui l’objet.
Au-delà de cette première approche historique, nous nous pencherons ensemble sur la question - plus vaste - des choix mémoriels que les Européens peuvent aujourd’hui faire collectivement. Ainsi les directeurs scientifiques du futur Musée de l’Europe de Bruxelles ont-ils pour leur part retenu deux périodes fondatrices : le long Moyen Age, où se construisent des structures de pensée et une vision du monde communes aux Européens, et le XVIIIe siècle, conçu comme le siècle fondateur du cosmopolitisme. Au cours de notre discussion, nous essaierons de déterminer quels sont les époques et les moments particuliers de l’histoire où l’idée d’Europe a pris un sens : puisqu’à l’avenir les différentes nations européennes sont appelées à écrire l’histoire ensemble, la question des choix historiques et mémoriels est devenue primordiale.

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 (haut débit) - ??? (erreur acces)

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, vidéo à la demande

Télécharger
pictogrammeformat mp4, vidéo à télécharger - 273.25 Mo

Télécharger
pictogrammeformat windows media video - 190.77 Mo

Élisabeth de Réau Élisabeth de Réau (univ. Paris III)
professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris III, a publié de nombreux ouvrages sur l’Europe et la construction européenne (notamment, l’Idée d’Europe au XXe siècle, Bruxelles, Complexe, 2001)

En savoir plus

Page officielle de la Semaine Europe

Autres conférences

en histoire

en (géo)politique