Lien 
vers le site de l'ENS
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEUREPARIS
Lien vers l'accueil
lancer la recherche

» Conférences d’après mars 2011 : nouveau site

1033

Colloque Éthique et esthétique de la corrida

< précédent | suivant >

Picasso ou de la peinture considérée comme une tauromachie
Annie Maïllis (Classes préparatoires à Nîmes)

17 décembre 2005

De 1890 à 1971, soit pendant huit décennies, le motif tauromachique traverse obsessionnellement la production de Picasso, sur des supports et selon des modes de représentations les plus divers. Cependant, les années 30 voient s’opérer une mutation. Picasso désormais aborde moins la corrida comme sujet, prétexte à des variations esthétiques, symboliques ou métaphoriques, qu’il ne se confronte à son sujet selon des enjeux et modalités proprement tauromachiques. Pour le peintre-matador, l’éthique-esthétique de la corrida dicte alors un processus créatif où elle joue comme art exemplaire, selon le mot de Michel Leiris.
Annie Maïllis est professeur en Classes préparatoires à Nîmes. A la suite de sa thèse de Doctorat (Michel Leiris, l’écrivain matador, L’Harmattan, 1998, préface de Jorge Semprun), elle poursuit ses recherches sur l’expression artistique et littéraire de la tauromachie. Elle a publié plusieurs livres sur le sujet dont Picasso et Leiris dans l’arène, les écrivains, les artistes et les toros (1937-1957) (Cairn, 2002), et Dans l’arène avec Picasso, entretiens avec Françoise Gilot, (Indigène édition, 2004).

Écouter
pictogrammeformat audio mp3 - ??? (erreur acces)

- Visualiser
- Télécharger
pictogrammeformat quicktime mov, haut débit, stremaing / diffusion en ligne

Annie Maïllis Annie Maïllis (Classes préparatoires à Nîmes)
Professeur agrégée, docteur ès lettres. Annie Maïllis enseigne en classes préparatoires au Lycée Daudet à Nîmes.

En savoir plus

Autres conférences

en philosophie

en histoire de l’art